photovoltaique

Projets citoyens d’énergie renouvelable

Organisation de groupes citoyens en vue de créer de petits projets photovoltaïques

Alisée est une association de promotion des énergies renouvelables qui exerce son action en Loire Atlantique et dans le Maine et Loire. Elle conseille et accompagne les citoyens, collectivités et entreprises pour la réalisation de leurs transitions en faveur de la maitrise de l’énergie et du recours aux énergies renouvelables.

Son objectif est double : il s’agit de produire de plus en plus d’énergie renouvelable grâce à des installations rentables économiquement mais aussi de rendre les citoyens réellement acteurs et maîtres de cette production, de la rendre accessible au plus grand nombre et de plus en plus désirable parce que faisant partie du « paysage » quotidien. Alisée a choisi de multiplier les petites et moyennes installations (et donc le photovoltaïque), sur des maisons particulières ou des petits bâtiments. Pour l’association, les grands projets structurants et la multitude de petits projets sont deux options complémentaires.

Le contexte

Depuis plusieurs années, les projets de production d’énergie renouvelables portés et financés par les citoyens prennent de l’ampleur en France (ils sont déjà très présents dans d’autres pays européens : Danemark, Allemagne, Belgique, Angleterre, etc.). Ces projets visent à répondre à deux enjeux :

– Développer massivement le recours aux énergies renouvelables pour lutter contre le réchauffement climatique

– Rediriger l’épargne citoyenne vers des projets locaux et vertueux.

Les citoyens se saisissants de cette démarche peuvent avoir accès à tout un ensemble d’aides et accompagnements lorsqu’ils sont en phase de développement (c’est à dire lorsque le projet est structuré et qu’un groupe solide et organisé le porte) mais il n’existe rien aujourd’hui pour accompagner le groupe dans sa phase d’émergence. C’est ce vide que le projet s’applique à combler.

La prise de conscience croissante des citoyens se traduit par un intérêt plus marqué de la part de populations « non militantes » qui se disent intéressées par les énergies renouvelables mais renoncent bien souvent à s’engager par manque de disponibilité (les actifs, jeunes parents, etc.) ou manque de moyens financiers (retraités, personnes seules…) ou tout simplement parce que la démarche parait compliquée et très engageante dans la durée.

Les objectifs

Le projet vise à faire émerger et mettre en synergie sur les territoires de la Loire Atlantique et du Maine et Loire des groupes de citoyens capables de mobiliser l’épargne citoyenne pour créer des installations de production d’énergie renouvelable.

Les finalités du projet peuvent donc être résumées ainsi :

– acculturer les citoyens à la question de la production d’énergie

– rediriger l’épargne citoyenne vers des projets vertueux de territoire

– s’assurer que la valeur ajoutée liée à ce type d’équipement reste sur le territoire

– développer les installations de production d’énergie renouvelable

Ce projet s’inscrit dans une longue série d’activités dédiées à la transition écologique et trouve un écho dans d’autres projets de mobilisation citoyenne sur l’alimentation, l’agriculture, les déchets, la mobilité.

Les actions

  1. La mobilisation des collectivités

Il est important que les collectivités locales soient associées dès le début dans un rôle de facilitateur bienveillant des projets citoyens. Elles peuvent agir à plusieurs niveaux pour favoriser l’émergence de projets : financement de l’animation territoriale, mise à disposition de toitures, investissement dans les projets portés par ses habitants, communication, mise en relation avec d’autres partenaires potentiels, mise à disposition de salles de réunion.

  1. Renforcement du groupe projet

L’objectif de cette phase est de faire émerger des vocations citoyennes en se reposant sur les richesses humaines du territoire. Cela implique d’organiser des animations publiques pour faire connaitre la démarche et faire s’impliquer de nouvelles personnes. Lorsqu’un groupe projet est suffisamment étoffé, nous l’accompagnons à la phase suivante.

  1. Incubation des projets

Les groupes projets sont accompagnés par étapes pour leur permettre de s’approprier une démarche de création d’une installation de production d’énergie renouvelable. Cela se concrétise par des réunions et des sessions de formation ayant comme objectifs la définition du projet, le repérage de sites d’implantation, la montée en compétence juridique et technique (baux de location, raccordement électrique au réseau…).

Le groupe de citoyens ayant réuni le capital nécessaire au financement de l’installation peut passer à la phase suivante lorsqu’il a un site d’implantation validé techniquement et juridiquement (site propice au solaire et bail de location signé par le propriétaire des lieux

  1. Réalisation et exploitation

Les petits projets sont ensuite confiés à la SAS CoWatt (http://cowatt.fr) qui va réaliser les installations solaires et les exploiter pendant 20 ans. Les citoyens investissent leurs capitaux dans CoWatt et deviennent copropriétaires de l’ensemble des installations réalisées par CoWatt, permettant ainsi une mutualisation des bénéfices et des risques. Ils en sont également décisionnaires puisque, selon les statuts de type coopératif de CoWatt, chaque investisseur possède une voix.

Actuellement, deux installations photovoltaïques sont en exploitation en Vendée, une dizaine sont en projet pour 2018 sur l’ensemble de la région.

  1. Essaimage

Lorsqu’un groupe projet réussit à faire émerger son/ses installations solaires, il est invité à accompagner d’autres groupes projets naissants. Ainsi, à moyen/long terme, le rôle d’Alisée sera d’animer un réseau de groupes projets accompagnant les nouveaux groupes souhaitant se lancer, permettant une massification de l’émergence de projets solaires citoyens.

 

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2018
  • Département concerné :
    44

Structure

  • Alisée
  • Maison de l'Habitant,10 rue du Président Herriot
  • 44000 Nantes
  •  
  • Personne contact: Joakim Duval