legumes

Projet Alimentaire Territorial de la Haute Vallée de l’Aude

La concertation au service d'une alimentation locale

Le territoire de la Haute Vallée de l’Aude est marqué par des espaces de montagne et de faibles densités autour de la vallée de l’Aude, qui concentre l’activité et la population. Ce territoire fait sens pour ses habitants et présente une cohésion géographique, culturelle, économique et sociale. A l’interface entre climat méditerranéen et océanique et entre zones de coteaux et de montagne, cette mosaïque permet une diversité des productions et des types d’exploitations qui fait la richesse de l’agriculture du territoire mais rend aussi difficile la coopération des acteurs et la structuration de filières.

Il semble donc nécessaire d’identifier les freins à lever pour pouvoir développer la production sur le territoire, et ainsi dépasser le blocage de la difficulté de l’installation agricole hors cadre en créant de nouvelles filières courtes de distribution, aux particuliers et à  la restauration collective, en produits locaux et de qualité.

C’est l’objectif du projet porté par l’association Nature et Progrès Aude qui souhaite développer un projet alimentaire territorial (PAT), et a pour cela réuni l’ensemble des acteurs de l’agriculture et de l’alimentation, mais également du monde économique ou de l’éducation à l’environnement. L’association s’est attaché à faire émerger des constats / enjeux /besoins, qui ont conduit à la construction d’un projet articulé autour de fiches actions. La conduite de ces actions coordonnées et structurantes a été validée par une gouvernance partagée garante de cette cohérence territoriale.

A terme, les différentes actions de ce PAT ont pour finalité :

  • Faciliter l’accès au foncier disponible et développer l’installation agricole
  • Dynamiser les échanges économiques sur le territoire entre la filière agricole locale et les circuits de proximité
  • Améliorer la prise en compte des problématiques environnementales pour l’évolution des pratiques, et ainsi en réduire les impacts négatifs
  • Sensibiliser et intégrer très largement tous les acteurs pouvant participer d’une façon ou d’une autre à la réalisation de ces objectifs

 

Les actions

Après une année 2017 consacrée à la préfiguration du projet, les actions ont donc été déterminés début d’année 2018 par les acteurs et les opérateurs du territoire à travers deux sessions d’ateliers participatifs. Trois grands volets ont émergé :

  • Sensibilisation des différents publics (scolaires, adultes, professionnels, publics prioritaires, centres de loisirs, etc) : ateliers de sensibilisation mettant en valeur des produits locaux, sains, au goûts des produits du terroir, apprentissage de recettes de cuisines, réflexions sur le gaspillage, la gestion de l’eau, les déchets …
  • Foncier et l’installation de jeunes agriculteurs : mise en place d’outils pour faciliter l’accès au foncier (bail rural environnemental, revalorisation de friches dans le cadre de l’agenda 21…)
  • Structuration de filières et création d’une plateforme de stockage – livraison à moyen terme et d’une légumerie dans les 5 années à venir.

Ces trois volets sont composés d’un total de 14 fiches actions directes, concrètes et dont la durée s’échelonne entre 6 mois et 3-5 ans.

 

Une concertation large et active

Pour mener à bien ce projet, la méthodologie adoptée par l’association N&P11 est elle aussi ambitieuse. Les objectifs opérationnels, la répartition des tâches, ou la composition des groupes de travail, ont été déterminés collectivement.

Trois niveaux de concertation structurent le projet :

  • Le Comité de Pilotage (dit CoPiL) : initiateur de l’ensemble de la dynamique, il impulse, oriente, et priorise les actions à mettre en œuvre au sein du PAT afin de répondre aux objectifs co-déterminés. Composé de représentants du monde agricole (Chambre d’agriculture de l’Aude, ADEAR 11, Confédération Paysanne, SAFER), d’élus locaux (Communautés de Communes du Limouxin), de représentants institutionnels (DDTM, Conseil Départemental de l’Aude, Sous préfète de Limoux),
  • Le Comité Technique : l’objet de ce comité est de proposer des actions concrètes pour répondre aux objectifs du PAT. Au travers de fiches actions, il élabore une stratégie opérationnelle à mettre en œuvre et charge le(s) interlocuteur(s) adapté(s) qui pourront concrétiser les actions nécessaires à l’avancée du projet. Parmi ses membres, des représentants de chaque structure du COPIL, des techniciens thématiques, éventuellement des stagiaires en charge d’études de projet…
  • Les groupes de travail : En fonction du contenu de certaines fiches-actions, des groupes de travail pourront s’avérer nécessaire pour réaliser des actions : études de cas, analyses approfondies, … pourront s’appuyer sur des compétences diverses parmi les membres pour proposer les réponses les plus complètes.

 

Afin de garder la cohésion des membres, la mise en place systématique de brises glaces et outils de braingym sont prévus lors de chaque rencontre, ainsi que l’utilisation d’outils participatifs d’animation. En effet, l’écoute active non directive, les outils de résolutions des conflits, des outils pour engager les personnes lors d’une réunion permettent une meilleure efficacité dans le travail collectif, tout en garantissant une posture confiante et ouverte des participants. Écouter chacun de façon équitable, permettre l’expression de tous, accueillir les capacités de chaque membre sera au centre de la préoccupation de l’association

 

Conscient de la potentielle difficulté de conduite de ce projet, liée à la grande diversité des acteurs actifs sur le PAT, le Comité de Pilotage a dès le départ co-construit et choisi de s’appuyer sur une Charte commune, qui constitue un règlement intérieur fondé sur des valeurs et objectifs partagés. C’est ainsi un cadre qui permet d’inscrire les orientations et les choix stratégiques selon un référentiel commun. D’ autre part, le choix d’une gouvernance partagée et d’une animation fondée selon des principes innovants de coopération permettent d’anticiper certaines situations de crise et de dépasser certains blocages.

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2018
  • Département concerné :
    11

Structure

  • ASSOCIATION NATURE ET PROGRES AUDE
  • 23 RUE D'ENGASC
  • 11300 LIMOUX
  •  
  • Personne contact: Carole NEANNE
  • 0468209475