fenetre

Particules Elémentaires

Renforcer le pouvoir d'agir citoyen pour mieux vivre ensemble : un projet expérimental à Toulouse

Une résidence de logement social, située au sud-est du centre-ville de Toulouse, offre 137 logements à 360 habitants. Le revenu moyen est faible, 53% des logements sont occupés par des personnes  avec un emploi stable, 20% en emploi précaire, 9% sans emploi et 16% sont retraités. Le tiers des occupants sont des enfants (moins de 18 ans). La résidence est gérée par une entreprise sociale pour l’habitat (ESH) qui souhaite y développer la convivialité, les relations de voisinage et la prise en compte de l’environnement par les habitants. Elle a lancé pour cela un appel à projets, auquel a répondu l’association Solidarité Villes.

Cette association, implantée à Toulouse depuis 1993, se donne comme objectif de renforcer l’empowerment, c’est-à-dire le pouvoir d’agir des citoyens. Pour elle, à l’heure où les partis et le personnel politique subissent une grave crise de défiance, l’association des citoyens à l’élaboration et à la conduite des politiques publiques peut contribuer à revaloriser la gestion de ces « biens communs » que sont la ville et la démocratie. Pour cela, l’équipe de Solidarité Villes met en oeuvre des dispositifs pour l’animation et la concertation de différents acteurs sur le territoire : espaces de réflexion, débat entre élus, habitants et associations, diagnostic partagé, etc.

Les habitants au cœur de la transition

Le projet se fonde sur le postulat que ce sont les habitants d’un territoire qui provoquent sa transition écologique en identifiant concrètement comment agir au quotidien pour la prise en compte de l’environnement.

Les objectifs sont donc de leur donner envie d’agir et de faire (sensibiliser aux pratiques du « Faire Soi Même », de manière utile au quotidien), de réhabiliter le vivre-ensemble (créer du lien social et intergénérationnel ; faire prendre conscience de l’intérêt du collectif et de la solidarité) et enfin de favoriser l’émergence d’un comité d’habitants pérenne qui s’implique dans la durée en faveur de l’amélioration du cadre de vie ainsi que de la prise en compte de l’environnement au travers d’un projet collectif.

Ateliers de découvertes de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et du « Faire Soi-même »

L’association réalisera en premier lieu des ateliers dont le but est de créer des relations de confiance avec les habitants et d’identifier un groupe de référents qui puisse jouer un rôle de relai auprès des autres résidents. Les ateliers seront animés par des structures de l’ESS autour d’actions diverses :

  • micro-architecture
  • jardinage et de permaculture
  • techniques de conservation des aliments
  • entretien naturel de la maison et cosmétique naturelle
  • couture
  • brassage de bière.

Ces ateliers pourront être organisés dans les espaces extérieurs communs, dans la salle commune de la résidence ou chez les habitants si ceux-ci le proposent.

Événement festif et prise de conscience des possibles

Un événement festif d’une journée sera organisé afin de promouvoir le lien social et intergénérationnel à l’échelle de la résidence. Cet événement sera aussi un prétexte pour faciliter la parole des habitants. L’objectif set d’engager un échange sur les besoins des habitants en termes de lien social, d’aménagements et d’équipements.

Ateliers collectifs et mise en œuvre du projet avec les habitants

L’ensemble des avis et besoins exprimés par les habitants permettra d’identifier les nouvelles fonctions que ceux-ci veulent voir s’installer dans leur résidence, puis de formuler avec eux un projet d’espace partagé à mettre en place avec l’appui du bailleur social.  Pour cela, des ateliers créatifs permettront de faire émerger les idées et de les formaliser. Une restitution de ce travail sera ensuite organisée auprès des habitants. Puis s’engagera la mise en œuvre du projet – dont les contours ne peuvent pas être définis a priori – avec les habitants.

Une fois le projet conçu, un deuxième évènement festif sera organisé par les habitants qui auront acquis de plus en plus d’autonomie. En effet, l’accompagnement des habitants par les associations engagées dans le projet favorisera leur prise en main de la conduite d’un projet lié à leur résidence.

Ce projet s’inspire des méthodes des « community-organizing », c’est à dire qu’il repose sur une double action : premièrement l’appui sur des relais locaux et deuxièmement une « animation » professionnelle du collectif.  Pour la réalisation des ateliers collaboratifs, l’association fera appel aux principes du design participatif en mobilisant des outils ludiques et artistiques pour créer le contact avec la population.

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2017
  • Département concerné :
    31

Structure

  • Solidarité Villes
  • 1 rue Peyras
  • 31000 Toulouse
  •  
  • Personne contact: Gérard Gasselin
  • 05 61 22 55 03