transition

Les ateliers de la transition

Débats et actions dans les quartiers pour découvrir des alternatives.

Le projet consiste en l’organisation d’ateliers dans les quartiers de Toulouse, sur des thématiques variées telles que la réparation, le fait maison, l’agriculture urbaine, les zones de gratuité…

C’est l’occasion pour les habitants de se réapproprier des connaissances, de les partager et de reconstruire les solidarités au sein du quartier. L’association veut faire émerger un mode de vie plus respectueux de la planète en faisant découvrir les alternatives existantes.

Toulouse en transition s’inscrit dans le mouvement des villes en Transition initié en Grande-Bretagne en 2006 par Rob Hopkins. L’association toulousaine née en 2013 accompagne les initiatives locales au sein des quartiers pour co-construire une ville plus résiliente face au défi climatique. Elle oeuvre pour la transition écologique au plus près des habitants pour faire émerger des solutions vers un mode de vie post-carbone : réduire nos émissions de CO2 et nos consommations d’énergies fossiles, retrouver un bon degré de résilience par la relocalisation de l’économie et l’intensification des liens entre habitants et acteurs économiques et politiques locaux.

Le contexte

La Communauté urbaine du Grand Toulouse, compte 37 communes et 700.292 habitants (en 2012) répartis sur un territoire de 460 km². C’est l’un des territoires les plus attractifs de France, avec une augmentation de sa population de + de 1,9% par an depuis 1999, le territoire compte environ 19 000 arrivants chaque année dont environ 10 000 sur le territoire de Toulouse Métropole.

L’enjeu principal est de concilier l’arrivée de nouveaux habitants avec l’objectif du plan climat de 40% de réduction de gaz à effets de serre à l’horizon 2020.

L’association a réalisé une étude qui a porté sur un diagnostic de la vulnérabilité de Toulouse à la dépendance au pétrole, des propositions de solutions locales pragmatiques et la construction d’indicateurs de capacité de résilience d’un territoire. Elle a ensuite décidé de se tourner vers les habitants pour faire émerger les problématiques qui les concernaient en particulier.

La démarche

Les besoins ont été identifiés au travers de plusieurs ateliers utilisant la démarche de l’arbre à problèmes et à solutions (méthodologie UNICEP). Ces ateliers ont eu lieu entre janvier 2017 et septembre 2017 dans une dizaine de quartiers et les arbres réalisés ont été exposés lors du festival Alternatiba Toulouse en 2017.

Les problématiques les plus fréquentes pointées par les habitants concernent :

– les déchets,

– le partage de savoirs,

– la création de solidarités,

– la pollution.

L’arbre à problèmes est une méthode de concertation pour déterminer, analyser et résoudre une problématique collective. Classiquement animée sous la forme d’un atelier de 2 heures pour un groupe hétérogène de 10 à 15 personnes, elle produit un résultat sous la forme d’un schéma représentant un arbre : les racines sont les causes du problème, le tronc est la problématique, les branches sont les conséquences du problème

Il doit être suivi par un « arbre à solutions » qui vient poser des objectifs d’actions à partir des causes et des conséquences qui ont été identifiés collectivement comme leviers pertinents et prioritaires pour résoudre la problématique. Le projet est issu d’une approche prenant en compte les besoins émanant des habitants.

Les actions

Des ateliers de la transition seront organisés dans les quartiers par des habitants ou des membres du réseau de Toulouse en Transition. L’association projette d’utiliser un vélo-cargo remorque dans des lieux publics.

Les actions mises en oeuvre lors des ateliers sont nombreuses :

– Réparation de son petit électroménager, fabrication de cosmétiques et produits d’entretien

– composteur et lombricomposteur, compostage collaboratif, jardin partagé, permaculture…

– Atelier zéro déchets, orientation des achats vers le local, consommation…

– Atelier « La transition dans ma rue » pour faire « transitionner » ses voisins

– Energie

– etc.

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2018
  • Département concerné :
    31

Structure

  • Toulouse en transition
  • 14 Rue de la Concorde
  • 31000 Toulouse
  •  
  • Personne contact: Marie-Pierre Cassagne