f-coquelicots

Création d’espaces de cultures à visées pédagogiques

« Les fleurs qui se mangent et les plantes qui soignent »

Les coteaux de Ludres abritent des vergers, des jardins potagers, des prairies occupées par des vaches et des chevaux, d’autres fauchées pour fournir du foin des animaux. C’est un endroit de promenade  et de ressourcement pour la population, qui favorise la coexistence entre un milieu urbain et une zone rurale.

L’association « Sauvons nos coteaux » est née de la volonté des habitants de s’opposer à des projets de constructions en 2007. Suite au travail engagé à cette occasion, sa réflexion s’est centrée autour de la valorisation de ce site. L’association a œuvré, entre 2009 et 2012, pour un rapprochement vers des spécialistes, des collectivités, des experts et la poursuite des relations avec l’université débouchent sur l’élaboration d’un projet d’avenir pour les coteaux. Ce travail a abouti à la mise en place d’actions pilotes qui permettent de sensibiliser et faire adhérer les habitants au projet, d’observer les effets de ces opérations sur l’environnement et sur les comportements, de tester la faisabilité et le bien fondé de leurs idées avant de généraliser leur mise en place et de décider  de la mise en place progressive du programme sur les années à venir.

A titre d’exemple, l’association a contribué à la mise en place d’un mode de pâturage animal qui remédie à l’enfrichement et permet l’entretien d’espaces tout préservant les écosystèmes et la biodiversité.

L’association se lance actuellement dans la création d’un jardin et verger pédagogique, afin que les enfants découvrent les légumes et fruits et soient ainsi sensibilisés à la production bio et aux circuits courts. Ces ateliers seront prolongés par la découverte d’entités colorées et originales : les fleurs. Afin de concrétiser ce projet, il s’agira donc dans un premier temps de niveler une partie du terrain concerné, afin d’accueillir des terrasses pour accueillir plantes et fleurs. Des murets de soutènement seront construits par des bénévoles aidés de jeunes dans le cadre de chantiers communaux. Ces mêmes bénévoles prépareront les sols et semis. Une concertation avec l’association FLORAINE, le jardin botanique Jean Marie PELT, permettra d’aboutir à un choix approprié et judicieux des espèces à planter en fonction du climat, du terrain et des objectifs pédagogiques.

Dans la poursuite des actions précédentes engagées par l’association, ce projet rassemblera autour de lui de nombreux partenaires, collectivités, associations environnementales et agricoles, autour de la création du verger et jardin.

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2017
  • Département concerné :
    54

Structure

  • Sauvons nos Coteaux
  • 100 Grande Rue
  • 54710 Ludres
  •  
  • Personne contact: Maurice FRESSON
  • 03 83 25 75 67