cuisiner

Comm’Une Cuisine

Co-construire une cuisine comme un commun

Le Pays de Grasse, territoire à la fois urbain et rural, dispose d’une vitalité économique liée à l’industrie de la parfumerie et des arômes qui peine à résorber la paupérisation croissante du centre historique de la ville de Grasse dont plus de la moitié des ménages vit sous le seuil de pauvreté. Dans les Alpes-maritimes l’autonomie et la souveraineté alimentaire sont loin d’être assurées du fait de l’urbanisation extensive des terres agricoles. La relation entre le producteur et le consommateur y est distendue et la production de déchets alimentaires par habitant est supérieure à la moyenne nationale. Le Pays de Grasse par son implantation urbaine et rurale vers le moyen pays dispose encore de terres agricoles. L’enjeu est d’y soutenir la réimplantation d’une agriculture respectueuse tout en permettant aux habitants de se réapproprier les liens entre leur alimentation et leur territoire dans une démarche inclusive d’alimentation durable.

Dans ce contexte, la SCIC « Transition Écologique Territoriale par la Recherche et l’Innovation Sociale » et ses partenaires ont identifié des besoins et enjeux en terme d’accès à une alimentation saine et durable, de diminution du gaspillage alimentaire, de permettre aux organisations apportant une aide alimentaire aux plus démunis d’avoir accès à une cuisine professionnelle et de promouvoir l’alimentation comme vecteur du vivre ensemble, de la convivialité et de l’interculturalité.

En réponse à ces besoins et enjeux, le projet ‘Comm’Une Cuisine’ propose de co-construire une cuisine comme un commun : l’espace et le matériel sont des ressources dont il faut assurer l’accès au plus grand nombre dans une logique d’alimentation durable par la co-construction de règles d’usage ;

 

Les actions mises en place

1/ Co construction et gouvernance du projet :
  • Co-construire une charte d’utilisation de la cuisine ainsi que le planning
  • Élargir le cercle des parties prenantes en incluant des habitants, y compris aux collectivités
  • Élaborer les règles collectives de gouvernance du projet y compris concernant le développement futur d’activités économiques
  • Co-construire des outils d’évaluations du projet (les marqueurs d’Innovation Sociale et de développement durable)
  • Mettre en place du modèle économique de l’accès à la cuisine (rétribution, modèle de réciprocité, d’échange, )
2/ Éducation et sensibilisation
  • Projection de films/débats autour des problématiques de la production alimentaire, de l’alimentation (consommation durable) et du gaspillage alimentaire
  • Animation d’émissions de radio sur Agora Cote d’Azur
  • Diversification et animation des ateliers sur le thème de l’alimentation durable pour les différents public
3/ Production alimentaire

La Comm’une Cuisine permettra la mise en œuvre des ateliers pédagogiques, des ateliers de transformation ayant des visées éducatives et solidaires, mais également la création d’activités de production alimentaire entrepreneuriales. En veillant à un équilibre entre les activités à destination commerciales et celles à destination pédagogiques au sein de ce même espace.

4/ Contribution au développement de la Production Agricole locale

Les activités de production alimentaire permettront le soutien à l’agriculture locale en se fournissant auprès de producteurs locaux.

5/ Économie circulaire

Développer des partenariats avec des magasins locaux pour la récupération systématique de leurs invendus réutilisables et mise en place d’actions 100% circulaires pour la gestion de nos déchets (biodéchets, poules, lombricompost).

 

La co-construction comme socle de ce ‘commun’

La Comm’Une cuisine offre un outil support pour le développement de projets collectifs portés par des habitants, des créateurs d’activité(s), des structures locales y compris les pouvoirs publics. L’enjeu est de co-construire les règles d’usage et la Charte des valeurs partagées avec les premiers partenaires pour ensuite faire savoir que cet outil porté collectivement existe et ouvrir ainsi le champs des possibles à d’autres structures et aux citoyens.

La concertation passera donc par

  • Élaborer les règles collectives de gouvernance du projet
  • Co-construire une charte d’utilisation de la cuisine ainsi que le planning
  • Co-définir le modèle économique de l’accès à la cuisine (rétribution, modèle de réciprocité, d’échange, )
  • Co-construire des outils d’évaluations du projet (les marqueurs d’Innovation Sociale et de développement durable) pour être capable d’ Élargir le cercle des parties prenantes, y compris aux collectivités
  • Rester inclusif dans la durée.

 

Un comité de pilotage dédié

Un comité de pilotage spécifique au projet ‘comm’une cuisine’ sera créée. Les réunions seront ouvertes à toute personne physique ou morale se sentant partie prenante du projet. Fixation des dates de réunions par framadate et des ordres du jour par le copil précédent ; possibilité de participer à distance ; prise de décision en recherchant le consentement ; compte-rendu écrit collectivement et en direct via framapad … seront autant de moyens pour assurer une participation large et active de toute personne intéressée.

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2018
  • Département concerné :
    4

Structure

  • SCIC TETRIS
  • 21 avenue Chiris
  • 006130 GRASSE
  •  
  • Personne contact: Philippe CHEMLA
  • 0493775193