Eco construction

BIOBAT : Une recherche participative sur les matériaux pour l’éco-construction

Favoriser l'utilisation des matériaux biosourcés locaux normands

Le projet BIOBAT, porté par L’ARPE en association avec un chercheur expérimenté en recherche participative, a pour objectif premier de développer un dispositif innovant de recherche participative associant au même niveau citoyens, professionnels de l’éco construction et chercheurs, pour développer l’utilisation d’éco matériaux locaux en Normandie. La Normandie englobe majoritairement des zones rurales, ainsi que des villes de taille intermédiaire et trois métropoles d’envergure nationale (Caen, Rouen, Le Havre). Le projet couvre ces différentes zones, même si le bâti en milieu rural se prête mieux aux matériaux locaux (proximité de la ressource).

Le projet scientifique vise à contribuer au développement des matériaux locaux pour la construction et rénovation de logement en Normandie par l’acquisition collective de connaissances. Les connaissances ainsi acquises renforceront les acteurs de l’éco-construction en leur donnant plus d’informations sur les matériaux locaux. Elles donneront également des éléments aux citoyens sur les possibilités de construction et rénovation avec ces matériaux. Enfin, elles pourront servir pour s’orienter, si besoin, vers des processus de certification collective pour certaines propriétés.

 

Objectifs et actions envisagées

1- Identifier les besoins

Mettre en place un dispositif permettant de faire émerger les questions des citoyens et des professionnels sur les écomatériaux locaux pour  le bâtiment, et co-concevoir des réponses collectives et intégrant une diversité de point de vue.

2- Co-construire les projets de recherche.

Synthétiser les questions posées. Procéder à de courtes recherche bibliographiques pour positionner les sujets face à l’état de l’art (ce travail peut- être conséquent). Evaluer les questions qui peuvent être traitées ensemble, ainsi que le degré de complexité pour aboutir à une réponse satisfaisante. Faire des retours au comité de participants et échanges pour aboutir si possible à des propositions par consensus (si cela ne peut être le cas, se référer au comité de pilotage)

3- Monter plusieurs projets de recherche issus de ces réflexions

4- Communiquer librement les résultats obtenus auprès de tous les publics concernés, dans des formats adaptés, et aider à ce qu’ils puissent être entendus (produire des données certifiées si besoin…). Faire reconnaitre la pertinence d’intégrer des citoyens et de professionnels de l’éco-construction dans un projet de recherche, et inciter les chercheurs régionaux à travailler en réponse aux initiatives citoyennes.

 

 

Différents lieux de coordination

Le public concerné par ce projet :

  • Les professionnels de l’éco-construction
  • Les citoyens intéressés par l’éco-construction
  • Les chercheurs régionaux

Un comité de participants sera établi en intégrant toutes les personnes ayant participé aux réunions de recherche participative. Ils seront sollicités pour co- construire les projets de recherche participative qui pourront être montés.

Un comité de pilotage du projet bénévole sera constitué, avec des membres de l’ARPE, pour suivre à intervalle régulier, l’évolution du projet. Une vigilance sera portée pour que ce comité de pilotage intègre des citoyens non professionnels du bâtiment, et des professionnels. Ce comité aura notamment comme rôle de valider les projets qui seront ensuite poursuivis, avec le regard d’un expert extérieur.

 

 

Recherche participative

Le projet de transformation sociale et scientifique proposé est de faire valoir la pertinence de la recherche participative comme méthode de création de nouvelle connaissance pour la transition écologique, en mettant au même niveau les savoirs profanes et les savoirs de chercheurs de profession. Compte tenu des enjeux de la transition écologique, faire le pari que les chercheurs trouveront à eux tout seul des solutions est un pari risqué. La citation d’ Albert Einstein « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » démontre qu’il convient d’adopter une autre approche de recherche et d’innovation pour une transition écologique durable, résiliente, efficace et solidaire

Quelques informations

  • Type de fiche : Expérience
  • Année de début d'expérience :
    2018
  • Département concerné :
    14

Structure

  • ASSOCIATION REGIONALE DE PROMOTION DE L'ECO-CONSTRUCTION (ARPE)
  • 51 Quai de Juillet
  • 14000 CAEN
  •  
  • Personne contact: Grégory BOULEN
  • 0231345724