1. La concertation : qu’est-ce que c’est ? à quoi ça sert ?

La concertation, à quoi ça sert?

Pourquoi fait-on appel à la concertation ? Il peut y avoir différentes raisons à cela.

prendre de meilleures décisions

La confrontation des points de vue, c’est le moyen d’aboutir à des décisions plus efficaces. L’écoute et le débat contradictoire enrichissent la réflexion et limitent les risques de se tromper.

Olivier Sybony (vidéo) montre comment, à plusieurs, éviter les biais cognitifs et prendre de meilleures décisions. Christian Morel (note de lecture) énonce des règles pour une délibération de qualité menant à des décisions fiables.
Des expériences comme celle de la concertation sur le bassin versant Brévenne Turdine montrent comment ces principes s’incarnent sur le terrain et comment le dialogue peut donner lieu à un projet plus efficace que ce qui était prévu au départ.

mobiliser les savoirs locaux

La participation du public et des parties prenantes permet de faire émerger des savoirs sur le territoire et de les valoriser dans des projets ou des politiques publiques.

Dans le Pays du Mont Blanc, la mobilisation des habitants vise à dresser un état des lieux du territoire.

gérer les conflits, favoriser les synergies

Gérer ou prévenir les conflits entre acteurs du territoire à propos de projets à venir ou des sujets de dissensions existants est un objectif de nombreuses concertations.

De nombreuses expériences montrent comment la concertation a permis de gérer des conflits et de déboucher sur des projets : aménagement d’une plage, utilisation partagée des alpages, dégâts dus à la faune, comme le castor, la loutre ou le sanglier, utilisation concertée de falaises, etc.

anticiper les difficultés

Ouvrir précocement des espaces de dialogue, c’est donner à la population la possibilité de formuler des objections qui peuvent être fondées. Les ignorer pourrait se traduire ultérieurement par des réactions d’opposition, voire des échecs. Il est préférable de faire émerger les critiques, d’y rechercher des réponses ou de se préparer à assumer ses choix.

Des élus de Bretagne montrent ainsi, à propos de projets urbains, que la concertation donne l’assurance « de ne pas trop se tromper ».

faciliter l’appropriation de l’environnement, mobiliser des relais

Miser sur la vertu pédagogique de la concertation, cela permet de trouver des alliés dans la population, qui comprendront mieux  les raisons des choix effectués et contribueront à les expliquer.

Sur l’Ile du Beurre, les gestionnaires s’engagent dans une démarche participative sans y être aucunement obligés car ils souhaitent favoriser l’appropriation par la population des enjeux de préservation.

démocratiser, responsabiliser, donner envie d’agir

Pour un élu, faire partager sa vision en engageant un dialogue avec la population autour d’enjeux concrets, cela participe de sa mission. Pour un citoyen, apporter sa contribution aux choix collectifs, cela renforce le sentiment de citoyenneté. La concertation, c’est l’occasion de réfléchir ensemble sur ce qu’il est possible de faire, de passer de l’opposition à la co-construction et d’en finir avec les « y a qu’à… ».

Dans le Haut-Ségala, les élus ont souhaité associer les citoyens à un projet de développement de l’éolien. A Villeveyrac, ils engagent une démarche d’Agenda 21. Près d’Annecy, une association veut donner aux citoyens envie d’agir sur les questions agricoles.

créer des espaces locaux de dialogue

Où discute-t-on ensemble aujourd’hui des enjeux de la vie en société ? Susciter des espaces de dialogue, cela peut contribuer à créer des liens entre les personnes, à renforcer le sentiment d’appartenance au territoire, à prévenir les incompréhensions.

Les attendus de la concertation diffèrent selon les personnes. Habituellement, les élus ont certaines attentes, les habitants en ont d’autres, les techniciens encore d’autres et à l’intérieur de chacun de ces groupes, les attentes peuvent être différentes. Il n’est pas indispensable que ces attentes soient les mêmes pour que la concertation soit productive. En revanche, il est utile de bien comprendre et de respecter les attentes de chacun.

Regardez les déclarations d’élus et d’habitants dans le film « la concertation » (8 mn). Notez leurs propos et en particulier ce que la concertation a apporté à chacun.

Auteurs

Philippe BARRET
Geyser - DialTer
Pierre-Yves GUIHENEUF
Geyser - DialTer

Pour aller plus loin

Qu’apportent les dynamiques de dialogue aux territoires… et aux acteurs qui y participent?

Entretien filmé avec Jean-Eudes Beuret, maître de conférences à Agrocampus Ouest.